" J’exerce souvent dans l’ombre et suis heureux quand des clients me témoignent leur satisfaction. "
Emmanuel TRABLY
ACCORDEUR DE PIANOS

Fontenay-sous-Bois (94)
Année de création : 1985
Adhérent depuis 1988


Le violoncelle d’abord, puis les percussions : j’ai commencé à jouer d’un instrument de musique à l’âge de 10 ans. À la fin du collège, j’ai eu envie de démarrer des études de percussionniste. Mais mes parents ont eu peur pour mon avenir et m’ont convaincu de m’orienter vers la « facture instrumentale du quatuor » : la fabrication d’instruments à cordes frottées. C’est ma grand-mère qui m’a donné la chance de rencontrer un « facteur de pianos », grâce à qui j’ai fait mon apprentissage au sein de l’usine Rameau. J’ai commencé à travailler dans un atelier parisien de restauration de pianos en 1976.

Mon installation en entreprise individuelle ? Elle a fait suite à un licenciement économique. Des amis ayant la même formation m’y ont encouragé. Aujourd’hui, le Conservatoire national supérieur de musique de Paris me fournit l’essentiel de mon activité. Il m’arrive aussi d’intervenir auprès de particuliers et à l’École normale supérieure, voire pour certaines salles de concert.

Mon métier est très manuel et exige d’être parfaitement à l’écoute du piano. Il y a toute une mécanique à régler, selon une méthodologie très précise, et un son à obtenir. La partie « accord » est finalement très restrictive. Je passe beaucoup de temps à expliquer aux musiciens ce que recouvre l’entretien d’un piano. Ce contact avec les clients est très appréciable et fait la richesse de mon quotidien professionnel.