Talent d’adhérent : Catherine Agelasto


« J’ai tout quitté pour vivre de ma passion »



Sommelière, passionnée par le vin depuis toujours, Catherine Agelasto arpente la France pour y partager son amour du vin. Adhérente à l’AGA Picpus, elle revient sur son parcours qui démontre que transformer sa passion en métier est une chance qu’il ne faut pas laisser passer.



« Un jour, j’ai tout plaqué pour vivre de ma passion pour le vin. » Catherine Agelasto se rappelle encore ce jour, il y a plus d’une vingtaine d’années, où elle a donné un grand coup de pied à une jolie carrière dans le tourisme et le marketing.


Une révélation


Une décision prise sur un coup de tête ? « Le vin est ma passion depuis toujours. En vivre était devenu une évidence. Je devais absolument me lancer et tenter ma chance ». Un ami lui propose d’animer un atelier de dégustation, pour la tester. C’est une révélation. Sa spontanéité, sa passion débordante et son discours rafraîchissant, à des annéeslumière du langage parfois pompeux de la profession, plaisent. C’est le déclic et tout s’enchaîne.

Pour apprendre encore et encore, elle sillonne la France, goûte sans relâche, muscle son palais et son nez. Le lundi, elle est en Bourgogne, le lendemain dans le Sud pour déguster des vins qu’elle ne connaît pas. Jusqu’au jour où elle vit une expérience « presque mystique », dit-elle. Alors qu’elle s’apprête à goûter un champagne, elle porte le verre à son nez. « J’ai eu l’impression d’avoir des étoiles dans la bouche », s’exclamet- elle. Une sensation qu’elle n'avait jamais connue auparavant et qui donnera un nouveau tour de vis à sa passion.


« Ayez confiance en vous ! »


Adolescente, elle regardait, fascinée, les étiquettes des bouteilles de vin et apprenait par coeur un atlas du vin. Pourquoi ? « Je ne sais pas, sourit-elle, c’est quelque chose que j’avais en moi. » Une passion farouche, chevillée au corps, fondée sur une logique implacable : « Quand on a la chance d’avoir une passion, il faut tout faire pour la transformer en métier », affirme-t-elle. Et lorsqu’on s’embarque dans cette aventure, l’autre élément-clé est la confiance en soi. « Si vous doutez, vous n’y arriverez pas et si vous ne vous lancez pas, vous aurez des regrets. »



Pour retrouver Catherine Agelasto


www.ageslato-degustation.com

Catherine se forme, devient Maître Sommelière et crée en 2002 son entreprise, Agelasto Dégustation. Aujourd’hui, elle travaille principalement pour des entreprises auxquelles elle apporte son savoir-faire et sa joie toujours intacte à partager sa passion pour le vin. Séminaires, ateliers de dégustation, team building...
Sa panoplie est complète, les entreprises apprécient, et son équipe s’étoffe pour répondre à la demande. « Le vin rassemble et permet d’échanger. Il révèle aussi des sensations et des émotions qu’on occulte parfois, qu’on met de côté alors qu’elles nous caractérisent », analyset- elle. Comme cet homme qui après avoir senti un vin lors d’un atelier de dégustation, lui a avoué, les yeux embués d’émotion, que « c’était le plus beau jour de sa vie. »